Léon Gontran DAMAS A franchi la ligne

DOSSIER SPECTACLE :: AFFICHE :: PRESSE :: FICHE TECHNIQUE

:: SPECTACLE EN DIFFUSION ::

I’m not a nigger, I’m a man, but if you think I’m a nigger, it means you need it. James Baldwin 1963 – Dr Kenneth Clark interview.

Traversée de la vie du poète guyanais, Léon Gontran Damas qui fut un des pères fondateurs du courant de la Négritude avec Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor.
Le montage de ses textes interroge au quotidien la part d’existence qui nous est allouée pour habiter ce monde. Va et vient entre le je et le nous  pour se dresser contre la vie stupide et bête qui nous est faite.

 

Photos du spectacle © Cie AWA

 

… je vois toute une nuit de ragtime et de blues
traversée d’un pêle-mêle de rires
et de sanglots d’enfants abandonnés …
extrait de Feu sombre toujours [in memoriam] Aimé Césaire à Léon Gontran Damas

 

Le spectacle a été représenté plus de 70 fois, en France [Paris – Lucernaire], Avignon [TOMA] tournée en province, en Belgique [Anvers] , dans la Caraïbe : CMAC Scène Nationale Martinique, Scène nationale de Guyane, Festival de Fort de France.
Le spectacle a reçu le label Année des Outre mers 2011

 

Photos de tournée © Cie AWA

 

Frédérique Liebaut dans une mise en scène économe d’effets, a réussi à sculpter sa comédienne. Mylène Wagram a tour à tour un profil d’Indienne, d’Africaine, de Grecque comme un fondu de noblesse universelle. Et qui crache le feu de Damas. La ligne est franchie. Charles Sylvestre L’Humanité février 2011

 

Vidéos

 

Radio